La vidéo

Le texte

Cortège

Un singe en veste de brocart
Trotte et gambade devant elle
Qui froisse un mouchoir de dentelle
Dans sa main gantée avec art,

Tandis qu’un négrillon tout rouge
Maintient à tour de bras les pans
De sa lourde robe en suspens,
Attentif à tout pli qui bouge ;

Le singe ne perd pas des yeux
La gorge blanche de la dame.
Opulent trésor que réclame
Le torse nu de l’un des dieux ;

Paul Verlaine, Fêtes Galantes

Les illustrations

Cortège de Paul Verlaine dans Fêtes Galantes - Peinture de Antoine Watteau - La fête de l'amour - 1719
Cortège de Paul Verlaine dans Fêtes Galantes - Peinture de Antoine Watteau - La fête de l'amour - 1719
Paul Verlaine - Peinture de Frédéric Bazille - Portrait de Verlaine - 1867
Paul Verlaine - Peinture de Frédéric Bazille - Portrait de Verlaine - 1867

Le pdf

Le pdf du poème Cortège de Paul Verlaine et du recueil Fêtes Galantes seront bientôt disponible.

Laisser un commentaire