La vidéo

Le texte

Confrontations

Ô cadavres, parlez ! quels sont vos assassins ?
Quelles mains ont plongé ces stylets dans vos seins ?
Toi d’abord, que je vois dans cette ombre apparaître,
Ton nom ? — Religion. — Ton meurtrier ? — Le prêtre.
— Vous, vos noms ? — Probité, pudeur, raison, vertu.
— Et qui vous égorgea ? — L’église. — Toi, qu’es-tu ?
— Je suis la foi publique. — Et qui t’a poignardée ?
— Le serment. — Toi, qui dors de ton sang inondée ?
— Mon nom était justice. — Et quel est ton bourreau ?
— Le juge. — Et toi, géant, sans glaive en ton fourreau,
Et dont la boue éteint l’auréole enflammée ?
— Je m’appelle Austerlitz. — Qui t’a tué ? — L’armée.

Bruxelles, 5 janvier 1852.

Victor Hugo, Les Châtiments

Les illustrations

Confrontations de Victor Hugo dans Les Châtiments - Peinture de François Gérard - La bataille d'Austerlitz, 2 décembre 1805 - 1810
Confrontations de Victor Hugo dans Les Châtiments - Peinture de François Gérard - La bataille d'Austerlitz, 2 décembre 1805 - 1810
Victor Hugo - Photographie par Auguste Vacquerie - 1853
Victor Hugo - Photographie par Auguste Vacquerie - 1853

Le pdf

Le pdf du poème Confrontations de Victor Hugo et du recueil Les Châtiments seront bientôt disponible.

Laisser un commentaire