La vidéo

Le texte

Soldes

À vendre ce que les Juifs n’ont pas vendu, ce que noblesse ni crime n’ont goûté, ce qu’ignorent l’amour maudit et la probité infernale des masses ; ce que le temps ni la science n’ont pas à reconnaître :

Les voix reconstituées ; l’éveil fraternel de toutes les énergies chorales et orchestrales et leurs applications instantanées, l’occasion, unique, de dégager nos sens !

À vendre les corps sans prix, hors de toute race, de tout monde, de tout sexe, de toute descendance ! Les richesses jaillissant à chaque démarche ! Solde de diamants sans contrôle !

À vendre l’anarchie pour les masses ; la satisfaction irrépressible pour les amateurs supérieurs ; la mort atroce pour les fidèles et les amants !

À vendre les habitations et les migrations, sports, féeries et conforts parfaits, et le bruit, le mouvement et l’avenir qu’ils font :

À vendre les applications de calcul et les sauts d’harmonie inouïs. Les trouvailles et les termes non soupçonnés, possession immédiate.

Élan insensé et infini aux splendeurs invisibles aux délices insensibles, et ses secrets affolants pour chaque vice, et sa gaîté effrayante pour la foule.

À vendre les corps, les voix, l’immense opulence inquestionable, ce qu’on ne vendra jamais. Les vendeurs ne sont pas à bout de solde ! Les voyageurs n’ont pas à rendre leur commission de sitôt !

Arthur Rimbaud, Poésies Complètes

Les illustrations

Soldes de Arthur Rimbaud dans Poésies Complètes - Dessin de José Guadalupe Posada - Don Quixote - 1913
Soldes de Arthur Rimbaud dans Poésies Complètes - Dessin de José Guadalupe Posada - Don Quixote - 1913
Arthur Rimbaud - Photo recadrée - Premier communiant à 11 ans - 1865
Arthur Rimbaud - Photo recadrée - Premier communiant à 11 ans - 1865

Le pdf

Le pdf du poème Soldes de Arthur Rimbaud et du recueil Poésies Complètes seront bientôt disponible.

Laisser un commentaire