La vidéo

Le texte

Nomen, Numen, Lumen

Quand il eut terminé, quand les soleils épars,
Éblouis, du chaos montant de toutes parts,
Se furent tous rangés à leur place profonde,
Il sentit le besoin de se nommer au monde ;
Et l’être formidable et serein se leva ;
Il se dressa sur l’ombre et cria : Jéhovah !
Et dans l’immensité ces sept lettres tombèrent ;
Et ce sont, dans les cieux que nos yeux réverbèrent,
Au-dessus de nos fronts tremblants sous leur rayon,
Les sept astres géants du noir septentrion.

Minuit, au dolmen du Faldouet, mars 1855.

Victor Hugo, Les Contemplations

Les illustrations

Nomen, Numen, Lumen de Victor Hugo dans Les Contemplations - Peinture de Vincent van Gogh - La nuit étoilée - 1889
Nomen, Numen, Lumen de Victor Hugo dans Les Contemplations - Peinture de Vincent van Gogh - La nuit étoilée - 1889
Victor Hugo - Photographie par Bertall - Carte de visite de Victor Hugo - 1867
Victor Hugo - Photographie par Bertall - Carte de visite de Victor Hugo - 1867

Le pdf

Le pdf du poème Nomen, Numen, Lumen de Victor Hugo est disponible dans le recueil Les Contemplations :

Laisser un commentaire